💊 Sevrage de la pilule & stérilet ðŸ’Š

Comme promis, voici la suite de mon article « J’arrête la pilule ?« .
Cela fait maintenant 2 mois que j’ai débuté mon sevrage de la pilule, et que je me suis faite poser mon stérilet. Je vous fais donc un petit retour d’expérience là-dessus, car c’est clairement le genre d’articles que je recherchais avant tout ça.

La pose du stérilet

Lorsque j’ai écrit mon article « J’arrête la pilule ?« , j’avais déjà pris RDV pour la pose du stérilet. Voici mon retour d’expérience :

La douleur durant la pose du stérilet

Évidemment, la première chose que l’on se demande c’est si l’on va avoir mal. J’ai beaucoup discuté autour de moi, et heureusement ! Ma maman, certaines amies, copines de classe (oui j’ai un vocabulaire d’enfant) m’ont énormément rassuré. La douleur varie selon les personnes, c’est certain. Me concernant, je ne suis pas quelqu’un de très douillette, d’ailleurs je n’ai jamais eu de règles douloureuses (quel bonheur!).

Alors non, ce n’était pas sans douleur, c’est certain aussi. J’étais vraiment stressée et crispée, mais ça a été très rapide. Concrètement, je n’ai eu mal que lors de l’insertion du stérilet qui dure quelques secondes. Bon, c’est un mauvais moment à passer. Sur le coup j’ai ressenti comme une brûlure/crampe le temps de la pose, qui s’est estompée petit à petit dans les 5 minutes suivantes.

Ensuite, j’ai ressenti des douleurs de règles jusqu’au soir, et le lendemain matin plus rien. Après ça, je n’ai plus eu mal. J’avais pris 2 spasfon avant et un autre le soir il me semble.

Le processus de pose du stérilet

J’ai choisi un stérilet au cuivre car mon souhait était de me débarrasser des hormones. Comme je suis nullipare (je n’ai jamais eu d’enfant), il s’agit d’un petit stérilet.

Concernant la pose, j’ai eu un premier rendez-vous où le gynécologue a fait des prélèvements pour vérifier qu’il n’y ait pas de maladie, de contre-indications, de grossesse, etc.

J’ai eu un second rendez-vous en fin de cycle, qui a été très rapide. Il m’a tout d’abord expliqué le processus, montré le stérilet etc. Ensuite, il a procédé à une hystérométrie (prise de mesure), qui est complètement sans douleur. Et enfin, il a posé le stérilet, et couper les fils.

Douleur et suivi après la pose du stérilet

La première semaine il m’est arrivé de ressentir quelques gênes mais franchement rien de fou, je n’ai même pas pris de médicament. Par contre, à la suite de cette première semaine j’avais des saignements (spotting) vraiment très légers. C’était un peu embêtant mais tout à fait normal, et ça s’est arrêté lors de mes premières règles.

Depuis, tout allait si bien que je me demandais s’il était encore là ! J’ai eu un rendez-vous la semaine dernière pour voir si tout allait bien, et c’est bon. Maintenant, je n’ai plus qu’à prendre rendez-vous tous les ans pour vérifications.

Le sevrage de la pilule

Cependant, ce n’est pas fini ! Lorsque j’ai écrit « J’arrête la pilule ? » je n’étais pas encore sûre de vouloir me sevrer de la pilule.

J’en avais parlé à mon médecin généraliste et à mon gynécologue qui m’avaient dit qu’il n’y avait aucune étude là dessus et que ça ne changerait sûrement pas grand chose. Assez ouverts d’esprit, ils m’ont quand même dit que c’était sans risque si j’avais envie d’essayer. Et têtue comme je suis, j’ai bien évidemment essayé.

Comment j’ai fait mon sevrage de la pilule ?

Il me restait une plaquette de pilule, je me suis dis pourquoi pas essayer. J’ai donc fait un sevrage de 2 mois, que j’ai terminé la semaine dernière.

J’ai tout simplement pris ma pilule 1 jour sur 2 pendant deux mois, en l’arrêtant la même semaine que d’habitude (plaquette de 21 jours). Je suis un peu déçue car il ne me restait qu’une plaquette et j’aurais aimé me sevrer sur au moins 3 mois, mais tant pis.

Les résultats de mon sevrage de la pilule

Pour l’instant je n’ai bien évidemment remarqué aucune différence, ou presque, puisque je viens tout juste de le terminer.

Concernant l’acné, ma peau n’a pas bougé, tout se porte à merveille. Mais bon, en même temps c’est normal puisque la pilule fait longtemps effet sur le corps, on verra donc ça dans les mois à venir. J’espère de tout mon coeur que ça restera comme ça, ça serait vraiment parfait ! (J’ai peur).

J’ai remarqué un tout petit changement concernant mes règles : elles arrivent 2-3 jours plus tôt, et le premier jour est un peu plus « marqué ». Mais pour l’instant, c’est tout (et encore une fois, c’est normal puisque la pilule doit sûrement faire encore effet, j’imagine. On verra par la suite).

Mais par contre, quel bonheur de ne pas avoir à prendre sa pilule le soir ! Alors, il m’arrive encore de me demander si je l’ai prise, mais c’est vraiment un poids en moins de savoir que je suis protégée, sans hormones, et sans prise de tête (pour l’instant en tout cas).

J’ai aussi noté quelques toutes petites différences au niveau de certaines choses, mais je ne sais pas si c’est momentané, psychologique, ou vraiment dû à ça, je vous en parlerai donc quand je serai sûre.

Mon avis

Pour moi ce n’est pas la fin de cette « bataille », le plus gros est à venir. Je suis vraiment super contente d’avoir franchi le cap ! L’un des plus gros « défis » (la pose) est passée, maintenant il me reste à voir dans les mois qui arrivent comment évoluent ma peau, et comment se règle mon cycle sans pilule du tout. J’ai tellement hâte et peur à la fois, on verra bien !

Je reviens vers vous d’ici 1 ou 2 mois (je pense) pour vous en dire plus !

Un avis sur « 💊 Sevrage de la pilule & stérilet ðŸ’Š »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :